Pour ceux qui n’ont pas un tout suspendu :
Vous pouvez rajouter une tige de selle suspendue qui permet d’absorber les petits chocs
Prix: de 23 € à + de 150 €
Personnellement, le bon compromis se situe au alentour de 46 € ,60 €. C’est une tige de selle à élastomère avec un débattement de 30 à 45 mm.
Dans ce style, il y a la tige de selle suspendue SUNN


La selle :
Tout dépend du type de cycliste que vous êtes.
Si vous êtes plutôt randonneur du dimanche, votez alors pour un modèle assez large.
Si vous êtes plutôt sportif, optez alors pour une selle effilée.
Dans les deux cas, les fabricants ont développé un système de gel qui se situe en dessous des parties génitales et ils ont mis des élastomères en dessous de la selle. Coût environ de la selle : 30 €
Mais le problème n’est pas résolu, surtout pour les mecs. Eh oui ! Nos charmantes parties subissent toujours ces frottements désagréables.
LA SOLUTION : Une selle avec un trou à l’emplacement des parties. Euh ! Ça n’existe pas et ben si. Selle Italia a sortie un modèle et maintenant d'autres fabricants se lancent dans la partie.
Prix : environ 46 €

Les pneus :
Les pneus absorbent en premier tous les chocs. Il vaut mieux opter pour des modèles à grandes section style 2.1. Pour en tirer profit, il faut faire un compromis avec la pression. Celle ci va de 2 bars à 4,5 bars. Optez pour un gonflage basse pression lorsque vous voulez bien amortir cependant la résistant au roulement est énorme.
Optez pour un gonflage haute pression lorsque vous voulez allez vite.
Prix : de 12 € pour des pneus corrects à 46 € pour des pneus haut de gamme


Les pédales :
Un petit truc anodin. METTEZ des cales pieds pour les budgets serrés. Vous verrez déjà une grande différence. Prix : environ 8 €
Mais le mieux, ce sont les pédales automatiques.
Vous êtes collés au vélo et vous pouvez soulever les 2 roues en même temps. Et puis le rendement est supérieur. Vous allez me dire que quand on tombe, on est aussi collé au vélo !
Pour cela, il faut choisir des modèles comme les Time qui ont un mécanisme simple et efficace ou bien le haut de gamme de Shimano. 
Dès qu'on commence à tomber, les pédales se décrochent intuitivement. Sauf cas rare.
Prix : 30  €  à +150 €
Mais il faut rajouter à ça les chaussures
Prix : à partir de 30 €
Il vaut mieux opter pour des pédales automatiques de descente (plus larges). Si vous voulez faire un tour sans chaussures spéciales, c’est mieux et avoir plus d'appuie.

La fourche :
La fourche à suspension améliore le confort de votre monture considérablement et permet d'avoir une meilleur tenue de route.
Elle corrige en partie les erreurs de pilotage, elle permet d’aller plus vite, elle limites les vibrations dans les bras enfin elle à tout pour plaire sauf son prix.
Il existe plusieurs type de fourches :


A élastomères et ressort : La fourche n’est pas souples et réagit à la température selon les modèles. Mais il n’y a aucun entretien et c’est la moins chère.


Huile ou air et ressort : Fonctionnement très souple mais il faut beaucoup d’entretien. Je ne ferais le point sur tout les differents types amortissement comme L'hydracoil de Rock Shocks ou le pure dumping de la même marque et j'en passe car chaque marque à sa spécialité. Il faut retenir que Rocks Shocks est généralement plus souple que les autres marques.
Après il faut choisir son débattement : 45,63,80,110,200 et + mm
A partir de 80 mm c’est bien.
Avant d’acheter, vérifier votre diamètre de cadre et la présence de la patte de freins à disque si vous avez le projet d’en mettre.
Prix : de 76 € à + 760 €
Ca ne sert à rien de mettre une fourche à suspension de -150 €. Vous seriez déçu et de plus elle ne tiendra pas longtemps.

Maintenant on a vu l'apparition de nouveaux type de fourches à débattements réglables et avec blocage comme la Rock Shocks Psylo SL, Race, la Manitou Black Elite .... Mais le prix reste élevé. Il faut savoir que Manitou est moins chère que Rock Shocks.

pour en savoir plus aller voir la rubrique Matériels


La potence :
Maintenant le type de plus utilisé est Aheadset. L’inconvénient c’est que l’on ne peut pas ajuster sa hauteur. Astuce : Si vous changez en même temps la fourche et la potence alors pensez à ne pas couper l‘axe de la fourche au ras du cadre ensuite mettez des entretoises entre le cadre et la potence. Le tour est joué !
Optez pour un modèle usiné dans la masse. C’est à dire qu’il n’est pas en plusieurs parties soudés.
Prix : de 14 € à +76 €


Le cintre :
Il vaut mieux prendre un cintre plus large pour avoir une bonne stabilité et pour mieux respirer. Si vous voulez avoir une position plus relevé, prenez un modèle relevé. Optez pour un modèle avec une barre transversale pour plus de sécurité
Une astuce pour éviter les grincements du cintre. Mettez un peu de graisse sur la partie qui est en contact avec le cintre. SURTOUT faite un tour et resserrez le guidon assez fort.
Prix : de 14 € à + 76 €

Les grips :
Les grips en mousse sont à bannir. Un coup de pluie et c’est la piscine.
Personnellement, je n’aime pas les grips avec des crampons. Si on a pas de gants bonjour les dégâts.
Le mieux, ce sont des grips assez épais pour amortir et assez lisse pour le contact.


Les embouts :
Ca apporte un confort supplémentaire pour les mains. Ils aident à monter les cotes du fait du changement de position. Vous avez le choix entre des courtes ou des longues. Mais surtout faites attention à l’orientation. Mettez les dans le prolongement de la potence. Par rapport à cette axe, vous pouvez les relevez jusqu’à 30° mais pas au dessus sinon ça fait cacane. Ils ne doivent pas non plus être en dessous de l’axe.
Prix : de 8 € à + 76 €