En VTT nous sommes confronté aux descentes. Celles ci peuvent être plus ou moins pentues. Dans tous les cas il ne faut pas paniquer J.

Evaluez en premier lieu les difficultés comme les racines, les marches …

Si vous ne sentez pas la descente surtout ne la faite pas car vous avez toutes les chances de passer au dessus.

Le premier de tous les conseils est de se mettre en arrière afin de ne pas passer au dessus du bike autrement dit le fameux « soleil ». Pour cela descendez votre selle le plus possible si la pente est très raide.

 

Voyons maintenant la position à adopter sur le VTT. Une fois la selle descendu, tendez vos bras de tel manière à ce que vous vous positionnez derrière la selle. Puis portez votre regard assez loin devant pour négocier d’éventuelles difficultés. Il faut savoir que les premier mètres devant le VTT est pris inconsciemment en compte par votre cerveau.

 

Ensuite vient la gestion du freinage. Il faut savoir que le frein avant joue le rôle principal. C’est lui qui vous arrête dans la descente. Ne jamais le bloquer entièrement. En cas d’arrêt d’urgence, freinez de l’avant par à-coups. Je m’explique. Freinez de manière assez forte jusqu'à ce que la roue arrière décolle puis relâcher. Recommencer jusqu’à l’arrêt. Alors vous allez me dire que vous avez jamais lu de tels conseils. Effectivement ce n’est pas la méthode « académique ». Ce site est réalisé pour tous types d’utilisateurs. Il est très difficile de calculer le freinage à mettre pour s’arrêter au plus court. Ma méthode marche très bien et est accessible à tous.  Le frein arrière sert uniquement à placer sa roue dans les virages secs en faisant déraper la roue. Il peut servir de complément au frein avant.

 

Si vous êtes concentré, vous serez le champion de la descente.

descente.jpg (137208 octets)

Cliquez sur l'image pour l'agrandir